Journal d’un chasseur – The Last Of Us Part II

Nous sommes le 12 mai 2021. Ça fait plusieurs mois que je n’ai pas sorti ma plume. Manque de motivation. Manque de temps. Manque de tout je suppose. Il y a quelques jours je suis venu à bout du Platine de Final Fantasy VII, et dans ma liste de jeux à faire, sommeil un jeu dont j’ai énormément entendu parler, un jeu qui a énormément fait parler de lui par son histoire, par sa symbolique, par ses personnages. The Last Of Us Part II est donc la suite d’un épisode qui m’a grandement marqué. Un épisode qui m’a chamboulé de par son scénario et son univers. Une claque comme rarement j’ai reçu dans mon expérience vidéoludique, je m’apprête dans quelques jours à replonger aux côtés de Ellie et Joel dans ce monde post apocalyptique. Contrairement au premier article « Journal d’un Chasseur » avec Monster Hunter World : Iceborne, je n’écrirais pas comme ci je vivais l’aventure de l’intérieur, dans le sens où le ou les personnages jouables qui seront représentés dedans, seront je pense à l’image du premier opus, doté de sentiments, d’émotions qui leurs seront propres. Je ne veux pas entacher cela ni même mal interpréter les pensées et les paroles des antagonistes/protagonistes. C’est pourquoi je rédigerais cet article une nouvelle fois sous forme de journal intime, mais cette fois ci avec une vision extérieure. Une vision de joueur découvrant ce second épisode manette en main. Je vous retranscrirais mes émotions, mes suppositions mes interrogations, que sais-je encore… L’introduction faite, est ce qu’il ne serait pas temps de s’y mettre ? (ou pas)

Samedi 12 juin 2021 – Souviens toi.

J’ai une petite appréhension quand même en lançant le jeu. La peur de replonger dans une aventure qui me laissera une trace indélébile dans ma carrière de joueur. Le jeu a l’air beau. Je vois Joël, expliquer ce qui a pu se passer avec les Lucioles il me semble, à Tomy. Ce mensonge fait à Ellie. Sur son immunité « inutile » à la survie du monde. J’essaie de me mettre à la place de Joël, et je pense que la majorité d’entre nous aurait fait la même chose. Même si pour le bien de l’humanité… Enfin.. Vous m’avez compris. On voit Joël nettoyer une guitare, où il me semble voir l’emblème des Lucioles, je me trompe peut être. Premier visuel sur Ellie, je comprends que dans la « timeline » on est pas loin de l’évasion du camp des lucioles et du réveil de la jeune fille. Je sens un malaise entre les deux personnages, une sorte de gêne. Joël a toujours son rôle de père que je trouvais attachant dans le premier opus et ça me fait plaisir de le voir aussi, mal à l’aise lorsqu’il essaie de passer du temps avec la jeune Ellie. La tentative d’une blague avorté, le cadeau musical fait par le « Papa » est très émouvant, je suis surpris de sa voix d’ailleurs. Il chante pas mal le salaud ! La jeune fille n’est pas insensible aux efforts faits par Joël, je n’arrive malgré tout pas à comprendre pourquoi elle semble si distante avec lui… Un détails du premier opus me serait sorti de la tête ? La jeune fille demande même à Joël de lui raconter sa blague. Je suis agréablement surpris de voir qu’elle a toujours son caractère un peu désinvolte, ça lui allait bien dans la première partie.

Ok petit bond dans le temps on retrouve Ellie 4 ans plus tard, elle a perdu son expression enfantine, et ressemble plus à une femme désormais. Elle est réveillée par un homme nommé Jesse, il m’a l’air plutôt cool, mais les apparences s’avèrent souvent trompeuses, je vais me méfier de lui. J’apprends qu’une dispute, la veille a éclaté entre Ellie et un homme nommé… Seth ? Il me semble.. Et qu’elle aurait embrassé Dina, une femme qui était en couple avec Jesse avec que la relation ne s’arrête quelques jours auparavant. Clairement ce début d’aventure est un remake des feux de l’amour, les noms américains, comme Trévor, Molly ou encore Georges en moins. La jeune femme que nous incarnons désormais doit se transporter sur un site pour relayer Joël et Tommy, visiblement les infectés sont de plus en plus nombreux, donc pas fou. On découvre alors le camp dans lequel vit Ellie, et je suppose aussi Joël. Ils ont l’air assez développés, il y a des commerces, de l’agriculture, on pourrait presque croire qu’ils ont une vie « normale ». Nous faisons la rencontre de Maria, une femme dans un restaurant qui je pense est assez importante dans la hiérarchie instaurée dans le camp. Elle semble ferme et autoritaire, c’est un personnage qui m’intrigue. Avant de monter à cheval direction le site, j’ai fais la rencontre de Dina, la fameuse qui avait embrassé Ellie, elle semblait assez gêné de la discussion qui était sur le point d’être engagée. L’excuse de l’alcool pour justifier le baiser je n’y crois pas une seconde, mais c’est très mignon !

L’écran devient noir, nous voici désormais dans un nouveau lieu, une jolie maison avec une belle baie vitrée, quelques personnes éparpillées dans ce que je suppose être le salon, dorment à poings fermés, la caméra se stoppe sur une femme. Très musclée, trèèèèès très musclée. Elle n’a visiblement plus envie de dormir, et c’est le cas pour un homme dont on ignore également le nom. Celui ci dit à la femme qu’il a quelque chose à lui montrer dehors. Il fait nuit et la neige tombe légèrement, la température semble glaciale à en voir la fumée qui sort des bouches à chaque soupirs, et aux nez rouges des personnages. Au cours de cette marche nocturne, on apprends que la femme s’appelle Abby, et l’homme Owen. Owen voulait montrait à la jeune femme une ville où visiblement des hommes et des femmes armés vivent. Une cité, avec des lieux d’habitations, de l’électricité. Abby propose alors à Owen de s’y rendre discrètement et de capturer furtivement l’un d’entre eux. L’homme s’y oppose, alors Abby commence à s’y rendre seule. Fin de la session de jeu.

Sur tous les personnages rencontrés jusqu’à présent, sans parler de Tommy, Joël, et Ellie. Je dirais que Abby et Jesse m’interpellent un peu. J’ai du mal à faire confiance à Jesse, ainsi qu’à Owen qui me semble un peu… Mystérieux. En revanche Abby quelque chose me dit qu’elle est clean. Et d’un côté je l’espère parce que se battre contre un colosse pareil serait désavantageux je pense pour n’importe qui. Mieux vaut être amis avec. EH !!! JE VIENS DE RÉALISER QUELQUE CHOSE !! Le village aperçu par Owen et Abby !! J’ESPÈRE QUE C’EST PAS LE CAMP D’ELLIE ET JOEL !!

Nouveau passage où nous revenons sur Ellie qui cherche le poste de guet avec Dina. On s’aventure sur un terrain avec assez peu de visibilité et le blizzard dehors est assez inquiétant, je me dis que si des ennemis arrivent à toute berzingue ça sera pas évident de faire en sorte que les deux femmes ne se fassent pas manger. On a plusieurs passages dans des maisons abandonnés, des commerces, et les deux femmes se cherchent vraiment, se taquinent, y’a une attirance certaine. J’ai appris que Ellie avait eu une ex, une certain Cat, qu’on a je ne crois pas encore rencontré.. Le blizzard se faisant plus violent, elles parviennent à trouver un bâtiment où était caché l’ancienne planque d’un certain Eugène. Un homme assez drôle de ce que disent les deux femmes et qui serait décédé d’un AVC. Dans cette planque se trouvait une grosse plantation de cannabis. Je ne ferais pas allusion à mon travail, mais faire une petite perquisition là dedans aurait été intéressant…… Les jeunes femmes bloquées par le blizzard ont commencé à échanger autour du baiser d’hier, et…. S’en est suivi le remake du retour de la contre attaque du bisou. C’était prévisible et je trouve qu’elles vont bien ensemble, j’espère ne pas me tromper mais Dina a l’air d’être une fille bien …

On revient de nouveau vers Abby qui se fait alors poursuivre par une armée d’infectés ! Je me suis fais tuer deux fois de mémoire. Elle tombe nez à nez avec Joel et Tommy, je reconnais que je ne m’attendais pas à une telle rencontre, les deux hommes font preuve d’une grande protection à l’égard de la femme, ils parvinrent alors à prendre la fuite semant la plupart des infectés pour revenir au lieu où se trouvait le groupe de Abby et Owen. Néanmoins, dès leur arrivée, il y a une tension. Quelque chose cloche et Tommy et Joel le sentent, comme pour confirmer mes paroles, Joël leur dit « J’ai l’impression que vous nous connaissez déjà… » ET LÀ ABBY ELLE TIRE PAS SA MEILLEURE BASTOS DANS LA CUISSE DROITE DE JOEL !!! J’ÉTAIS FOU !!! Elle lui a limite arracher la jambe ! Tommy est assommé à coup de crosse de pistolet ! Abby lui demande si il sait qui elle est, il n’a pas l’air de le savoir, et pour le coup moi non plus j’arrive pas à remettre son visage, mais bon sang que j’ai eu envie de l’insulter ! La dernière image est celle de Abby qui prends un club de golf et qui s’apprête à frapper Joel avec. Je me suis arrêté quelques minutes après, lorsque Ellie sur son cheval aperçu le chalet dans lequel était je suppose le groupe d’Abby… Là où se trouvent nos deux autres protagonistes… J’ai trop hâte de me remettre dessus. Là ce que je retiens de cette première cession c’est : 1- Abby je la veux morte. 2- Owen et Jesse je m’en méfie un peu. 3- Dina et Ellie, best couple ever. 4- JE VEUX PAS QUE JOEL MEURT PAR PITIÉ !!

Ellie arrive au niveau du chalet. Durant le trajet elle suppliait qu’il ne lui soit rien arrivé. En arrivant à l’intérieur, elle entendit des cris étouffés. Joel était là. Allongé sur le sol, presque défiguré par les coups que cette…. Qu’Abby lui avait asséné. Je la hais. Je lui en veux à mort de l’avoir mis dans cet état. Ellie est arrêté et maîtrisé par les compagnons d’Abby. Se doutant que d’autres alliés de Joël, Tommy et Ellie rappliquaient, Abby frappa une ultime fois le crâne de Joël, le tuant sur le coup, sous les cris d’Ellie. J’en pleure actuellement. Putain, je la hais. Je sais pas ce qu’il a pu lui faire, mais je veux la voir morte après ce qu’elle vient de faire. Ellie fut assommée.

Je retrouve alors Ellie dans son logement , le visage un peu tuméfié par l’affrontement. Tommy passa alors la voir pour l’inciter à manger. Mais la femme n’a qu’une chose en tête, se venger de la mort de celui qu’elle considérait comme son père… Tommy voulu l’en dissuader. Aller les chercher ne serait que pure folie… Tommy lui demanda un peu de temps pour organiser un tel départ… Nouveau saut dans le temps. Ce n’était donc pas un rêve. Ellie se tient au dessus de la tombe de Joël. Alors il est vraiment mort… Je n’ai même plus envie de faire le jeu, honnêtement, la seule chose qui me pousse à faire c’est de me dire que je pourrais tuer Abby, qu’est ce que j’ai hâte bordel. Néanmoins, un truc de gêne. Son attitude après l’avoir frappé. Elle semblait… Choquée. Je pense qu’il y a quelque chose de pas clair avec elle. Mais peu importe ses raisons, je veux la voir morte. Dans le premier opus j’ai déjà hurlé lorsqu’il s’était empalé sur la barre métallique. Je ne peux pas croire qu’il soit mort à cause d’une femme à qui il avait sauvé la vie. Dina se trouvait derrière Ellie, et cette dernière lui demande de venir avec elle pour aller dans la maison de Joël une dernière fois. Beaucoup de souvenirs s’y trouvaient. Sa guitare, sa photo avec sa fille, son arme qu’Ellie récupéra, une scène pleine d’émotions… Dina appela Ellie qui descendit les escaliers pour apercevoir Maria. C’est à ce moment là que je me suis souvenu que c’était la femme de Tommy. Elle informa les deux femmes que justement, son mari était parti venger Joël, il partait en direction de Seattle pour trouver le groupe auteur de cet homicide. Son message demandait à sa femme de tenir Ellie loin des chevaux, loin de tout, pour ne pas qu’elle le suive. Mais Maria ne l’écouta pas et dit à Ellie et Dina qu’un cheval leur sera réservé en cas de départ et qu’elle leur demandait de ramener Tommy vivant…

Elles prirent la route et arrivèrent à Seattle, dans un décor boisé et très végétal, les deux femmes parlaient de la première fois qu’elles avaient dû tuer un homme. Pour Ellie c’était le jour où elle avait sauvé Joël à 14 ans, et pour Dina c’était à l’âge de 10 ans. Je me rends compte que chacune des discussions entre les deux femmes sont faites pour qu’elles en apprennent un peu plus sur l’autre, elles se cherchent. Est ce qu’elles se considèrent en couple pour le moment ? Ou bien est-ce juste du flirt ..?

Dimanche 13 Juin – Menace double.

Les deux femmes arrivèrent à ce qui semblaient être des vestiges de l’ancienne vie. De hauts murs, des portes lourdes et encombrantes, passer au dessus de ces remparts allait obliger Ellie à escalader dangereusement les parois menant au sommet des murs. La progression se fait avec la plus grande prudence. Explorer chacun des recoins permets aux femmes de trouver munitions, écrits et cartes à collectionner. Mais pas que. C’est possiblement que mon ressenti mais je trouve que Ellie s’ouvre un peu plus à Dina. Lorsque celle ci évoque l’idée d’avoir une ferme, Ellie semble attirée par l’idée. Je n’ai plus cette impression d’amour à « semi- sens unique. » Et pour Dina je trouve ça bien ! La recherche d’essence permettant à alimenter des groupes électrogènes qui servent à l’ouverture de portails électriques ne fut pas de tout repos. Les infectés et claqueurs furent nombreux et les munitions diminuaient vitesse grand V. Le WLF, groupe supposé être à l’origine de l’assassinat de Joël était le diminutif de WOLF l’emblème du groupe. Des images de Loups ornaient les murs du bastion qu’exploraient les deux femmes, preuve qu’elles faisaient bonne route. Leur exploration permit aux femmes d’en apprendre un peu plus sur le comportement du groupe WLF et leurs agissements. Certaines armes furent récupérer, notamment un fusil à pompe très puissant à qui je dois ma survie.

L’itinéraire était le bon. Ellie le sut au moment où elle vit deux homme morts, appartenant au WLF. Ces hommes avaient été torturés. C’était Tommy, Ellie le savait. La technique employée avait été expliquée par le passé par Joël à la jeune femme. Ça avait été fait peu de temps avant leur venue. Il fallait se hâter. Toujours à dos de cheval les deux femmes poursuivirent leur exploration… Avant qu’une détonation ne retentisse sous le destrier. Une mine venait d’exploser blessant grièvement le cheval, et assommant Ellie. Dina elle avait chuté dans un fossé, lui permettant de se cacher lorsque des hommes armés arrivèrent à leur niveau. L’un d’entre eux exécuta le cheval. Ellie tenta de prendre son fusil, mais celle ci finit assommée avant de pouvoir prendre son arme..

À son réveil, un homme se tenait devant elle. Il faisait parti de ceux qui avaient tué Joël. Ellie était attachée. À la merci de l’homme qui l’interrogeait. « Vous êtes combien ? » La jeune femme ne se démontait pas et restait forte face au sort qui l’attendait. La séquence était forte. Un homme arriva et informa que des ordres venant d’en haut ordonnaient de tuer les intrus. Mais l’homme qui interrogeait la prisonnière ne voulait pas et voulait l’interroger sur la menace potentielle pour le WLF. Cette discorde permit à Dina, cachée au sommet de la pièce sur le plafond en verre d’abattre l’un des deux hommes, néanmoins, elle chuta lourdement et l’homme restant tenta de l’étrangler, Ellie parvint alors à se défaire de la corde qui la retenait prisonnière et elle enfonça un couteau dans la gorge de l’agresseur de Dina. Et avant qu’elles ne prennent la fuite.. Des renforts arrivaient..

Je me suis arrêté là pour le moment. J’apprécie encore plus Dina que Ellie, que je trouve très froide. Dina elle est pleine … d’humanité, et est très touchante, sensible. Ces scènes m’ont fait encore plus détester le WLF qu’avant. J’ai pu obtenir quelques trophées avec notamment la bague de Sir Francis Drake de Uncharted si je ne dis pas de bêtises, dans la banque.. Le jeu me plait énormément et m’aspire dans cet univers. À tel point que j’ai très sincèrement peur de me prendre un peu trop au jeu et d’être marqué par d’éventuels évènements qui pourraient survenir.. Entre les claqueurs et ces chiens du WLF, je ne sais pas ce qui est le pire…

Jeudi 17 Juin – Suivre ses traces.

Les jeunes femmes progressaient à tâtons dans cette agglomération abandonnée. Les claqueurs étaient peu nombreux mais les membres du WLF se comptaient par dizaines. A ajouter à cette menace les pièges explosifs posés par le groupe, qui ont permis de conserver de précieuses munitions face à des claqueurs affamés. Une tour radio se trouvait non loin. Une tour utilisée par le WLF. Des cadavres jonchaient le sol, probablement des « victimes » de Tommy. Mais pas que. Sur un ancien plateau de télévision, certains corps étaient pendus. Qui était à l’origine de cela ? La scène macabre m’a fait rappeler les corps pendus à une ancienne fortification dans « a Plague Tale Innocence ». De quoi souligner la barbarie de la scène. De cet acte. Beaucoup de documents se trouvaient dans cette tour, nous en apprenant un peu plus sur des victimes du WLF ainsi que des membres du groupe ennemi. Malheureusement, les jeunes femmes se sont faites repérer, et ainsi une chasse à la femme a été engagée. C’est ici que je me suis arrêté. Au niveau de l’histoire on en apprends pas vraiment plus. On découvre quelques photos du groupe, notamment une de Abby, la femme qui a tué Joël. Là, y’a deux possibilités, soit ce sont des photos souvenirs, laissant penser à une forte cohésion entre les membres du WLF, ou bien alors il s’agit de photos que Tommy a prises répertoriant les cibles à éliminer.. J’y crois moyen mais ça n’est pas impossible. En en apprenant davantage sur eux, le WLF me rappelle pour ceux qui auront la référence, les « Sauveurs » de The Walking Dead. À voir ce que j’apprendrais sur eux plus tard par le biais des deux héroïnes…

Mardi 22 Juin – Les puants.

Bon. Gros délire. Je viens de faire une pause dans ma session de jeu parce que là il se passe trop de trucs et je veux mettre sur papier mes réactions à chaud.

La fuite mena le duo de femmes dans un tunnel qui s’avérait être une rame de métro. La furtivité était de mise car les claqueurs se mêlaient aux soldats du WLF, rendant le « mode bourrin » quasi suicidaire. Les coups s’enchaînèrent. Les couteaux entaillèrent les gorges, et les tuyaux fracassèrent des crânes. Après plusieurs essais, cadavres humains et cadavres « Champignonisés » se mélangeaient sur le sol après le passage de Ellie et Dina. Une première alerte. Le corps d’un homme. Casqué. Rongé par … une spore encore inconnue d’Ellie. Une spore ayant rongé chair et peau sur le corps d’un être vivant. Un ennemi redoutable avait eu la peau de ce soldat du WLF. Un de moins certes, qui était l’auteur de ce massacre ..? Le second et ultime avertissement fut lorsque des soldats du WLF furent confrontés à ce qu’ils appelaient « Un Puant. » Un homme infecté, imposant comme un colosse couvert du furoncles pouvant émettre un nuage toxique, probablement l’auteur du précédent meurtre. Le monstre balaya le groupe à lui tout seul. Néanmoins, le combattre ne fut pas si dur. Un cocktail molotov avait raison de lui et de ses congénères. La progression dans la rame de métro à travers les wagons était risqué, mais on voyait la lumière au bout du tunnel.. Avant que cette lumière ne s’éloigne après une chute ayant alarmé la quasi totalité des infectés du métro. Une course poursuite frénétique commença, Dina et Ellie courraient à en perdre haleine. Un infecté attrapa Ellie et brisa la visière de son casque. Dina comprit alors que c’était la fin. Ellie allait mourir des spores, et dans un ultime élan, elle voulut donner sa vie à sa chérie en lui offrant son masque, mais Ellie lui dit alors qu’elle était immunisée, et comme la première fois, elle eu du mal à y croire. Les deux femmes parvinrent à s’enfuir et à se réfugier dans un bâtiment. Dina était abasourdie. Abattue. Dans sa réaction elle semblait prendre cela comme une trahison. Quelque chose perturbait Dina, elle avait du mal à avaler la pilule. À tel point… Qu’elle annonça qu’elle était enceinte. Vous avez compris le jeu de mot ? Pilule… Enceinte.. Pardon…

ATTENDS PARDON ?! MAIS DE QUI LE BÉBÉ EST ?! ET POURQUOI ELLE ANNONCE ÇA QUAND ON EST ENTOURÉ DE SOLDATS ET D’INFECTÉS ?! Faut que je rejoue, je vous laisse.

Ok pouce. Déjà le bâtiment dans lequel on est c’est un théâtre. Dina semble vouloir se reposer le temps que j’investisse les lieux. Il n’y a pas d’ennemis sur place. Rien que des ressources, quelques cartes à collectionner pour mon plus grand bonheur et des documents. Après avoir trouvé un trousseau de clé, Ellie put entrer dans la salle de spectacle. Derrière la scène en régie, se trouvait une guitare avec laquelle Ellie put jouer quelques accords.

Écran noir et nous voici 3 ans auparavant. Ellie est toute poupon, et voir Joël en vie et un peu moins âgé à quelque chose d’extrêmement touchant et émouvant. Le papa de substitution semble avoir une surprise pour Ellie, il est temps pour moi de découvrir ce que c’est.

Ok donc grosse séquence émotion. La surprise de Joël c’est une visite dans un musée abandonné. Ellie étant fan des Dinosaures et d’astronomie, la jeune fille était aux anges. Ces moments de partage entre les deux protagonistes m’ont réellement manqué. La complicité qu’Ellie et Joël peuvent avoir est aussi belle que celle de Kratos et Atreus ou encore celle de Nate et de Sully. (À croire que Naughty Dog a un réel don pour ce genre de choses.) Les bousculades dans l’eau. Les vannes sur la vieillesse de Joël. Je suis presque nostalgique du premier opus. Je pense que la mort de Joël m’aura peut être plus touché que ce que je croyais…

Seattle Jour 2

Dina semblait faible. Au retour de Ellie, la jeune femme vomissait. Tenir la route n’allait pas être supportable. Ellie allait devoir continuer seule. Laissant Dina se reposer dans cet immense théâtre abandonné. C’était mieux ainsi. Ellie n’avait pas besoin d’un « handicap » et Dina ne voulait pas en être un pour celle qu’elle aimait. La route était dégagée. Quelques infectés vagabondaient dans les rues commerciales. Les ressources étaient nombreuses, bien plus que les ennemis, la mission ressemblait plus à une journée shopping qu’à une reconnaissance dans l’espoir de retrouver Tommy.

Soudain, une détonation suivi d’un nuage de fumée noir s’éleva dans les airs, lorsque des soldats du WLF déboulèrent de toutes parts. Les éliminer eux et leurs chiens fut compliqué mais pas impossible. Dans leurs discussions ils parlaient d’un homme ainsi que d’un groupe. Le scars ou le scarf ? Je ne sais plus trop. Tommy ne devait pas être loin. Aussi, Ellie pressa le pas. Et alors qu’elle se cachait, quelqu’un l’attrapa. Une étreinte lui faisant prendre conscience que celle ci n’était pas hostile, elle lui imposait d’être silencieuse. Il s’agissait non pas de Tommy, mais de Jesse. J’ai été stupéfait de le voir, j’étais persuadé de voir le frère de Joël… Il boitait en semblait à l’origine de l’explosion qui provenait en fait d’un camion de ravitaillement du WLF. Une belle opération orchestrée par le jeune homme qui l’avait malheureusement blessé à la jambe. Ils réussirent à prendre la fuite après avoir été poursuivi par des infectés en tout genre et purent enfin rejoindre le Théâtre où Dina fut surprise de voir ses deux amis…

Écran noir, et nous voici avec Tommy, Ellie semblait très jeune, comme lors de la séquence au musée… Et je me suis arrêté ici.

Mercredi 23 juin 2021 – Direction l’Hôpital

Une nièce et son oncle. Les deux protagonistes qu’étaient Tommy et Ellie incarnaient parfaitement cette relation si cordiale. Les faits se passent deux ans auparavant. Au bord d’une corniche, au loin des rôdeurs se tapaient leur meilleur festin en mangeant un cerf. Tommy expliquait à Ellie comment abattre des cibles sur une longue distance avec un fusil à lunette en prenant en compte la chute de la balle au fil des mètres parcourus. La conversation vient alors à parler de Joël. Ellie ne parvenait pas à discuter avec lui. Quelque chose n’allait pas et elle était distante avec lui. Tommy lui disait de faire le premier pas, car à vrai dire, voir Joël ramer de la sorte pour attirer l’attention d’Ellie était pour ma part un vrai crève-coeur. Ils le rejoignirent et Joël proposa d’aller avec Ellie dans un magasin spécialisé pour changer les cordes de la guitare. (Réelle nécessité ou subterfuge pour passer du temps avec Ellie, seul Dieu sait.) Les deux personnages parvenaient à discuter normalement mais du côté de Ellie, la tension était palpable. Après être parvenu à leur fin. Ellie creva l’abcès et demanda à Joël ce qu’il s’était passé dans l’hôpital et comme je m’y attendais, elle ne croyait pas en la version de Joël, beaucoup d’éléments étaient trop flous et elle avait raison. Son papa adoptif renforça son mensonge en lui disant que nombreux étaient ceux qui se trouvaient dans l’hôpital, tous étaient immunisé mais rien n’a pu être trouver sur Ellie… Je redoute le moment où elle l’apprendra, même si désormais, Joël ne craint plus rien…

Ellie laissa derrière elle Jesse et Dina et partie en direction d’un hôpital où pourrait se trouver un membre du groupe d’Abby. Son but était simple, trouver ce membre, dont j’ai oublié le nom, la torturer pour savoir où se trouve la bourreaux de Joël . Et remonter un à un tous les membres du groupe pour leur faire la peau. Néanmoins la route n’était pas une balade de santé. Beaucoup d’infectés remplissaient les commerces abandonnés mais les butins à l’intérieur étaient à la hauteur. J’ai eu peu de trophées je me rends compte je n’ose pas les regarder pour ne pas me spoil, mais ça tombe pas beaucoup.. L’hôpital se trouvait non loin mais il allait falloir traverser un parc naturel… Où étaient pendus des hommes et femmes… L’ambiance étaient devenue sombre, très sombre. Et au moment où je vous écris ces lignes, je me suis arrêté. Vivement la suite ce soir… Je sens que ça va mal se passer…

Je m’attendais à ce que ça soit le groupe du SCAR. Un groupe dialoguant principalement par sifflement pour la furtivité. Principalement équipés d’arc et adepte des milieux champêtres pour le camouflage, ils furent de redoutables adversaires. La présence de cadavre pendus et éviscérés me fit prendre conscience qu’ils étaient plus virulent et dangereux que le WLF. Pour dire vrai, je commençais à me remettre un peu en question. À voir les soldats du WLF, ils ne semblaient… pas si différents de groupe qu’Ellie et Joël avaient à Jackson… Il y avait même beaucoup de similitudes… Mais il fallait qu’ils paient la mort de Joël. L’hôpital était en face de moi. Les soldats du WLF récupéraient des matériaux et du soin pour leur groupe. Une expédition dangereuse surtout quand on sait que les prédateurs sont nombreux, et Ellie en faisait partie. Néanmoins une expédition nécessaire pour la survie du groupe, leur bien être. Le SCAR n’était plus présent et j’espérais ne plus les recroiser vu les précédents affrontements. Une discussion entre deux soldats était au sujet de Abby et de sa cellule. Était-elle .. Prisonnière ? J’en doute fort, elle fait partie du groupe, selon moi il était impossible qu’elle soit ennemie avec eux. La membre du groupe recherchée se trouvait devant Ellie. Nora. La jeune femme demanda à l’ennemie de ne pas crier. Elle lui demanda où pouvait se trouver Abby. Mais Nora lui jeta un projectile au visage et en profita pour prendre la fuite après avoir dit « J’entends ses cris toutes les nuits, ce fils de pute a eu ce qu’il méritait. » La compassion que j’ai pu avoir pour le groupe quelques instants avant s’évapora et je n’avais qu’une idée en tête, faire courir Ellie aussi vite que possible pour coller une bastos dans le crâne de Nora. La poursuite dans l’hôpital fut longue et les alliés de Nora tentèrent d’abattre Ellie. Nora se retrouva dans un cul de sac qui l’obligea à s’arrêter devant un trou menant à un étage inférieur rempli de spores. Ellie chuta avec elle. Néanmoins la soldat du WLF n’avait pas de casque, ni l’immunité de la protagoniste. Elle commença à s’infecter en prenant la fuite, mais elle perdit en vitesse et se retrouva coincée, titubante, et choquée de voir qu’Ellie pouvait respirer ces spores. Ellie lui demanda la localisation de Abby, mais face au silence de Nora. Elle la frappa à mort…

Ellie revint au Théâtre, le regard apeuré et en détresse par l’acte de barbarie qu’elle venait de commettre. Il fallait panser et nettoyer ses blessures, et Dina s’en chargea. Et dans une ultime parole, une larme vint couler le long de la joue d’Ellie. « Je ne veux pas te perdre. »

Jeudi 24 Juin 2021 – Véritrahison

C’était inévitable. Elle aurait fini par le savoir un jour… Nous voici deux ans plus tôt. Alors que Ellie avait fugué. Elle trouva dans un sac d’un membre des lucioles un dictaphone où elle entendit que le vaccin aurait pu être envisageable si le docteur compétent n’avait pas été tué par je cite « Le contrebandier ». Ellie attendit Joël, et celui ci prit au pied du mur, fut obligé d’avouer ses crimes. Ellie s’effondra. Le souffle court, une douleur dans le cœur, celle qu’inflige la haine, la tristesse, la rancœur, la trahison. En me mettant à la place de Joël je me dis que cette vérité est sûrement la plus dure à avouer et selon moi c’est depuis ce jour qu’il perdit Ellie de vue, que quelque chose entre eux se brisa. Mais elle était en vie n’était-ce pas le plus important ?

Ellie se réveilla seule. Dina n’était pas à ses côtés. Elle quitta sa loge à la recherche de ses amis et fut surprise de trouver Jesse au chevet de Dina. Elle semblait fébrile et en sueur. Je pense que la grossesse ne se passait pas bien, ou alors était elle malade ? Jesse avoua avoir passer la nuit à veiller sur elle, ce qui était adorable de sa part. Ellie avoua alors à Jesse que Dina était enceinte, et de mémoire ils étaient ensemble avec Dina avant que Joël ne se fasse tuer, était il le père ? Il voulut faire demi tour avec Ellie et Dina pour la ramener à Jackson mais la mission principale qui était de trouver Tommy était bien trop importante moralement. Alors ils choisirent tous les deux de partir selon les informations obtenues, en direction de l’aquarium, où se trouvait potentiellement Abby. Dina ferma la porte d’entrée du Théâtre derrière les deux jeunes adultes et ils parcoururent Seattle en direction de l’aquarium. À l’approche d’une bâtisse délabrée, les chemins des deux protagonistes se séparèrent. Ellie trop obstinée par le bateau appartenant au SCAR emprunta un chemin que Jesse préféra contourner. Ils s’apprêtaient à faire cavalier seuls visiblement. Ellie parvint à pénétrer l’aquarium après avoir failli se noyer en tombant du bateau lors de la tempête. Ce musée aquatique semblait habité, en témoignaient les réchauds les lampes allumés puis… Des voix, un homme et une femme, parlant d’Abby visiblement. Owen et une femme se tenaient face à Ellie et tout comme lors de sa rencontre avec Nora, elle pointa son arme vers les deux ennemis de Jackson et ils se figèrent. Elle demanda l’emplacement d’Abby, la femme hésitante et balbutiante face à l’arme pointée vers elle s’apprêta à montrer l’emplacement d’Abby sur la carte tenue par Ellie et Owen tenta de se jeter sur Ellie. Le coup parti tout seul. Le sang de Owen s’écoula de son thorax créant une mare sanguinolente autour de lui. Dans un élan de rage la femme tenta d’éliminer Ellie, mais celle ci lui planta un couteau dans la jugulaire. La vie quittait peu à peu le corps de la femme… Elle venait d’ôter la vie à une femme qui s’apprêtait, elle, à la donner. Ellie fut sous le choc. Elle venait d’ôter la vie à une future maman. Elle s’apprêtait à vomir d’angoisse quand une voix familière se fit entendre. Celle d’un homme. Tommy lui fit reprendre ses esprits, Jesse était arrivé lui aussi, et ensemble ils ramenèrent la femme terrassée par le dégoût et l’effroi d’avoir tuer une femme qui en elle vivait un enfant s’apprêtant à voir le jour dans un monde où le danger est présent partout…

Ellie se réveilla une nouvelle fois, mais cette fois ci aux côtés de Dina, qui dormait à poings fermés. Elle dormait d’un sommeil de plombs et la voir comme cela était apaisant et rassurant. Ellie se leva et alla rejoindre Jesse et Tommy qui débâtait sur le chemin à prendre pour rentrer. Néanmoins Ellie ne partageait pas ce débat. L’idée que Abby soit encore en vie après ce qu’elle avait fait lui arrachait les tripes. Alors elle avoua à Tommy qu’elle essaierait de se faire à l’idée qu’elles puissent vivre dans le même monde. Tommy s’absenta quelques instants et des bruits de lutte se firent entendre. Jesse et Ellie se précipitèrent vers l’entrée du Théâtre. Et alors que Jesse poussa la porte, il reçut une balle dans la tête. Il tomba au sol, mort sur le coup. Abby se tenait là. Face à Ellie, l’arme pointée vers Tommy qui était allonge au sol. La situation ne jouait pas en la faveur du groupe de Jackson. Ellie jeta son arme et implora Abby de laisser Tommy, et qu’elle s’excusait du mal que Joël avait pu faire à cause d’elle… Putain je m’excuse si fort auprès de Jesse qui aura été un amour du début à la fin…!

Seattle jour 4

Flashback, 4 ans en arrière nous incarnons une Abby moins costaud que celle que nous connaissons désormais. Elle cherche son père qui semble caché. Ma haine envers elle s’est atténué légèrement, peut être de 0.2% en la voyant si… Innocente. Elle trouva enfin son père avec qui elle a l’air d’avoir une relation très forte. Ils discutaient tous les deux notamment de Owen… L’homme que Ellie venait d’abattre dans le présent était l’amour d’Abby, elle va mourir, c’est sur. Quand on va retourner dans le présent, elle va mourir, je veux plus jouer au jeu au’s’couuuurs !!

Abby et son père Jerry traquait un animal dans la forêt. Ils tombèrent nez à nez avec leur cible. Une zèbre qui venait de mettre bas. Elle était coincée dans des barbelés qui coupaient sa chair. Avec l’aide de Abby puis de Owen qui a rejoint le père et la fille, ils permirent à l’animal de retrouver son petit. La venue d’Owen n’était pas un hasard, il voulait voir Jerry qui faisait office de docteur chez les lucioles à l’époque. Une fille qui se disait être immunisée était arrivée avec un homme. Elle pouvait être le remède à tous les maux que rongeaient ce monde, au prix de sa vie… Néanmoins vous connaissez l’histoire… Il n’en fut rien et Joël abattit le docteur en charge de la création du vaccin grâce au patrimoine génétique de Ellie qui lui aurait coûté la vie. La femme était détruite, sa vie avait été balayée à la vue du cadavre de son père gisant dans son propre sang. Enfoncer ce club de golf dans le crâne de l’assassin de son père eu un effet presque thérapeutique et libéra la jeune femme. Ayant été dans la même situation que Ellie c’est pour cela qu’elle la laissa envie… Je comprends mieux son désarroi, sa tristesse… Je lui en veux de moins en moins…

Seattle Jour… 1 ? Encore ?

Nous voici avec Abby, visiblement le jour ou Ellie et Dina sont rentrés dans la zone de quarantaine de Seattle. Elle dormait, lorsqu’un homme du nom de Manny la réveilla. C’était l’homme qui après la mort de Joël, cracha sur son cadavre. Un hispanique, en témoignait son langage mi français mi espagnol. Ils traversaient leur camp et après l’avoir bien observé, il aurait pu s’agir d’un endroit de paix pour les survivants de Jackson. Ils vivaient dans un immense stade de football de Seattle. Une salle de sport fermée avait remplacé les vestiaires, une salle de classe un peu plus bas étaient remplis d’enfants studieux devant une maîtresse aussi douce que pédagogue. La vie semblait paisible, les gens riaient l’ambiance était bonne. Ça ne faisait que confirmer mon impression vis à vis du WLF. Ils était normaux. Et je commençais à me dire que le seul ennemi commun était en fait les SCARS, ils parlaient de Séraphite, mais à quoi est ce que ça correspond ? Au nom des membres du groupe ? Pour le moment je n’en sais trop rien. Un réfectoire était improvisé dans l’allée circulaire au dessus des tribunes, en face des stands de hot dogs, d’alcools où désormais siégeaient un grand rayon boucherie, cuisine et autre. Manny vint voir Abby pour une mission à l’extérieur. Ils allaient devoir faire équipe avec une femme du nom de Mel une médecin du WLF qui était en fait, la femme enceinte tuée par Ellie lors du jour 5. Ça m’attrista un peu pour elle. Abby semblait réticente. Des tensions existaient entre les deux femmes. Et le déclic survint. C’était logique. L’enfant de Mel était de Owen, c’est pour ça qu’ils étaient ensemble à l’aquarium lorsque Ellie les tua, et Abby étant l’ex de Owen il y avait donc forcément des tensions… Un grand classique. Avant de partir en mission, Abby, Mel et Manny passèrent au chenil pour récupérer un chien de chasse pour l’expédition, quand je me dis que j’ai tué avec Ellie la plupart d’entre eux, j’avoue m’en vouloir… La pelouse du stade était recouverte de constructions, de stands et autres lieux servant essentiels à la survie de la communauté, les wolfs étaient très bien organisés, peut être mieux que ceux de Jackson… Je commençais à m’attacher à leur groupe… Je commence à être corrompu…

Ils quittèrent le stade à bord d’un véhicule, une jeep et furent attaquer par les SCARS. Ils étaient à dos de chevaux et leur habilité à l’arc était impressionnante. Le groupe des WOLFS fut contraint après un accident de voiture lors de la fuite de rentrer dans un magasin de bricolage, un genre de Ikéa, abandonné. Les infectés furent nombreux mais la force physique de Abby permit d’économiser nos munitions excepté contre un puant qui manqua de la tuer…

Ils parvinrent à sortir du grand magasin ensemble. Arrivé à une station service. Ils tombèrent dans une embuscade où des dizaines de Séraphite arrivèrent. Et alors que tout semblait perdu, deux véhicules alliés déboulèrent et vinrent en aide à Abby et ses amis. L’aide été inespérée si loin du camp. Mel avait été blessé lors de l’assaut, une blessure assez profonde dans le dos, qui ne lui aurait pas coûté la vie mais qui, pour une femme enceinte était une blessure dont elle n’aurait jamais dû voir la couleur. Elle ne devait plus faire partie de ces expéditions, c’était trop dangereux. Ils arrivèrent aux fortifications du camp et y pénétrèrent. La quantité de soldat était impressionnante. Vouloir s’attaquer à un groupe comme celui ci était du suicide. Ellie n’aurait pas pu venir à bout de cette armée. Pas même l’intégralité des habitants de Jackson. Pour ce qui est des SCARS… J’espère qu’il s’agit d’un groupe isolé. Abby était saluée par tout le monde. On sentait du respect et beaucoup de sympathie de la part des soldats. C’était une femme aimée et à l’écoute des interrogations de certains. Une femme bien. Malgré.. Joël… Un homme du nom de Isaac convoqua Manny et Abby. Ils passèrent par la « morgue » du camp et apprirent le décès de l’un des leurs, Danny. Je ne sais pas si c’est une victime de Ellie ou Tommy. Quoi qu’il en soit il a reçu une balle dans le ventre et mourut devant les portes du camp. Et lors de l’arrivé du duo dans le bureau de Isaac, ils apprirent qu’avec lui, se trouvait Owen. Le compagnon de Mel et ex d’Abby. La forte femme demanda de partir a sa recherche, mais Isaac lui interdit et décida d’attendre son retour pour tirer tout cela au clair.. Mais Abby indiqua à Manny qu’elle partirait en direction de l’aquarium pour le retrouver car il serait selon elle là bas…

Samedi 26 juin 2021 – L’amour aquatique (pire nom de chapitre.)

Nous voici alors quelques années plus tôt. Abby était à bord d’une nacelle de grande roue, terrorisée par la hauteur. Owen s’amusait de la situation et la faisait se balancer rendant Abby fou de rage. La roué était suspendue au dessus de l’eau, aussi, Owen simula alors une chute qu’Abby pensa mortelle. Elle prit son courage à deux mains et sauta dans l’eau salée. Elle fut rassurée et énervée de voir qu’Owen s’était joué d’elle. Il la taquinait énormément. Cela ressemblait grandement a un jeu de séduction. L’homme emmena la femme sous l’eau par un chemin aquatique et pénétra dans l’aquarium sur lequel donnait la grande roue. Le même qui, dans lequel se passera beaucoup de choses sombres et morbides. L’aquarium était abandonné depuis des années. Néanmoins auparavant une famille semblait y avoir élu domicile. En témoigne des dessins d’enfants sur les murs et des écrits relatant les conditions de vies des anciens habitants de l’aquarium et je ne parle pas des poissons. Une phoque tacheté passa devant une vitrine donnant sur l’océan offrant un spectacle aux deux adultes, pour le moins inattendu. Ils s’embrassèrent mais Abby fut réticente, vexant un peu Owen. Ils discutèrent et l’homme comprit qu’il plaisait à Abby, mais que celle ci n’allait pas bien. Elle dit alors que la présence de Joël dans le monde des vivants lui rongeait les entrailles. Elle le voulait mort. Mais Owen refusa de se lancer dans une chasse à l’homme avec elle…

Manny avait accompagné Abby contre les ordres d’Isaac. L’aquarium n’était pas loin mais le chemin était truffé de Séraphite. Ça n’allait pas être simple mais Abby savait que si Owen était vivant il irait là où il se sentait bien et où elle saurait où le trouver, et c’était là bas. Je reconnais avoir pris du plaisir à me servir de la force physique de Abby pour tuer les membres du SCAR, un peu plus d’une vingtaine d’ennemis perdirent la vie. Mais ça ne fut pas suffisant. La jeune femme fut capturée et fut assommé à coup de marteau, Owen n’était pas venu comme je l’avais espéré. Elle perdit alors connaissance.

Dimanche 27 juin 2021 – Surprise !

Flashback 4 mois plus tôt, Owen emmena Abby à l’aquarium. Il avait décoré la salle principale avec des guirlandes éclairées par des bougies, l’endroit était extrêmement romantique très chaleureux et au visage de la jeune femme, cela faisait son effet. Néanmoins ce petit nid d’amour n’était pas pour elle. Mel était l’élu du cœur de Owen. Et Abby semblait plutôt envieuse. Je pense que la relation avec cet homme est encore dans la tête d’Abby, elle ne l’a pas oublié… Abby informa Owen que la semaine prochaine ils partaient direction Jackson. L’intégralité du groupe des WOLFs était prêt pour, Joël devait payer pour ses crimes. Owen ne partageait pas l’enthousiasme et la hargne de son ami, aussi, il fut surpris d’apprendre que sa compagne enceinte était du voyage…

Retour dans le présent. Abby est traînée par deux Séraphistes. C’était en forêt et il faisait nuit. L’un des deux fanatiques passa la corde au cou de Abby et tira d’un coup faisant s’élever la femme au dessus du sol. La vie la quittait à petit feu avant qu’un seau ne soit mis sous ses pieds. Elle les y posa et l’oxygène remplit ses poumons. 3 membres du SCAR se tenaient aux côtés de Abby. Deux encapuchonnés et une femme face à elle qui appuya son couteau sur l’abdomen de la protagoniste (protagoniste ? C’est moi qui ait écrit ça ?). Soudain, une intrus fut capturée. Détournant l’attention de l’antagoniste féminin. Elle ordonna qu’on « brise les ailes » de la dernière arrivé sur place. Le bras gauche de la prisonnière se brisa sous les coups de marteau, et alors qu’un Séraphite s’apprêtait à lui briser le second. Une flèche vint se loger dans son crâne, le second fut également tué. La femme au couteau cherchant sa proie dans la pénombre autour d’elle. Elle oublia Abby, et celle ci étrangla son opposante à l’aide de ses jambes avant que la femme blessée se lève pour planter son marteau dans la tête du dernier membre Séraphite envie. Elle tomba raide. Le seau se déroba sous les pieds de Abby, la vie la quittait une nouvelle fois, une amie de la femme blessée, à l’origine du sauvetage se dévoila et aida Abby en la libérant. Malheureusement, le bruit fait lors de cet affrontement ameuta les infectés alentours. S’enchaîna alors une course poursuite dans la forêt, où la seule source de lumière était une fébrile torche qui vacillait sous les trompes d’eau s’écrasant sur les 3 femmes encore en vie.

La fuite était un supplice pour la femme blessée au bras. Grâce à la force physique de Abby qui la porta, les fuyardes purent se mettre à l’abri dans un bâtiment à l’abri des ennemis et de la pluie. Elles restèrent quelques minutes à se préserver de l’obscurité nocturne ainsi que des trombes d’eau qui s’écrasaient dans un vacarme assourdissant. Abby ne perdait pas son objectif des yeux, Owen. Elle décida alors de les laisser, leur conseillant de quitter les lieux avant le lever du jour. Les deux femmes approuvèrent malgré la méfiance évidente dont faisait preuve la moins blessé des deux. Celle ci claqua la porte derrière Abby qui reprit sa route et arriva dans l’aquarium qui se trouvait par chance juste à côté d’elle. Elle y trouva le sac d’Owen, il n’était pas loin, puis le découvrit dans un petit bateau de plaisance amarré depuis des années dans l’aquarium. Il était là. Assis par terre. Le regard dans le vide. Il expliqua la raison de son exile. Il y eut une dispute entre lui et Danny au sujet de la mise à mort d’un SCAR. L’homme était âgé et acceptait son sort. Owen prit pitié et Danny l’engueula. Ils en vinrent aux mains et un coup de feu partit tout seul. Il se logea dans le corps de Danny, signant son arrêt de mort peu après s’être trainé jusqu’au devant de la base des WOLF. Abby voulait plaider la cause d’Owen mais il ne voulut pas. Il en avait marre et ne voulait plus se battre. Il avait pour objectif de remettre le bateau en marche après de multiples réparations et prendre le large direction Santa Barbara où des Lucioles se seraient retrouvés. Abby perdit son sang froid et se disputa avec l’homme vraisemblablement alcoolisé. Et alors qu’ils s’apprêtaient à se cogner fort dessus. Ils s’embrassèrent fougueusement et couchèrent passionnément ensemble…

Seattle Jour 2

Abby était dehors, Owen dormait encore quand elle avait quitté le lit dans lequel ils s’étaient assoupis après avoir couché ensemble. Elle tenta de retourner dans le bâtiment où les deux femmes étaient resté la veille au soir après la fuite. Et elle fut attristée de voir que le bras d’une des deux jeunes femmes était en piteux état. Elle partirent tous les 3 direction l’aquarium pour voir Owen et trouver du matériel médical pour venir en aide à la rescapée, à l’ancienne des SCAR. Mel était arrivé dans la matinée pendant l’absence d’Abby, et heureusement qu’elle ne s’était pas pointé quelques heures avant.. La médecin indiqua alors que le bras était inutilisable, qu’il allait falloir amputer. Néanmoins ils manquaient de matériel et il allait falloir prendre le chemin de l’hôpital prendre le nécessaire pour l’opération. L’amie de la blessée proposa d’accompagner Abby en passant par des passerelles de Séraphite pour gagner du temps, peut être arriveraient elles à temps pour la soigner avant que la gangrène ne se propage de trop. Owen voulut parler à Abby mais la jeune femme semblait contrariée de l’arrivée de Mel. L’homme fit comprendre à Abby que cette nuit là avait eu un fort impact sur lui, Abby lui répondit l’inverse, probablement sous le coup de la frustration.. Les femmes se mirent en route…

Lundi 28 juin 2021 – Je dois des excuses.

Alors oui, vous l’avez bien vu, je m’excuse sincèrement auprès de Lev que je croyais être une femme et qui est en fait le petit frère de la femme blessé au bras qu’il faudra amputer. J’ai l’impression d’avoir eu une révélation alors qu’en fait si j’avais été un peu plus concentré j’aurais compris que c’était un petit garçon bien avant ahah. Le voyage en direction de l’hôpital était sûrement le plus dur qu’Abby n’ait jamais fait. La jeune femme et le jeune garçon durent monter au sommet d’une grue dans un brouillard, mettant le vertige de la femme à rude épreuve. Lev lui s’en sortait parfaitement bien et fut un allié de taille face à ses anciens compères. Le périple des deux personnages fut touchant dans le sens où c’est une relation particulière qui naissait entre deux personnages qui autrefois se haïssaient. Lev ancien SCAR et Abby la WOLF. Malgré leurs différences et les cultures totalement opposées le courant passait bien. Abby éprouvait une certaine tendresse pour Lev qui ressemblait assez à un petit frère pour elle. Il était insouciant et son éducation qui avait dû commencer après le cataclysme le rendait assez crédule face à toutes ces choses de l’ancien monde, ainsi qu’aux phrases et expressions qu’Abby pouvait dire. Cela rendait les discussions amusantes et attendrissante et c’est à ce moment là que j’ai perdu l’envie de tuer Abby. Je m’étais définitivement attaché à elle. Encore plus quand elle se démena dans un immeuble rempli d’infectés pour trouver un masque pour Lev pour le protéger des spores. Elle est si bienveillante…

Jeudi 01 juillet 2021 – Une abomination

L’immeuble semblait sans fin. La descente en était presque vertigineuse. Les murs de l’immeuble semblaient être fais de végétaux tant les champignons ornaient les parois verticales. Les ennemis dissimulés dans ces champignons muraux constituaient une vraie menace pour notre duo. La sortie fut presque un fantasme tant ce qu’il pouvait y avoir dans cette tour semblait être une annexe de l’enfer. Mais après tant d’efforts, elle était là. Face à l’hôpital tant convoité…

Lev se cacha en attendant Abby qui rentra dans l’hôpital en se faisant accueillir par ses alliés WOLF. Elle prétendit être en mission pour Isaac pour ne pas éveiller de soupçons et demanda où trouver du matériel médical. Néanmoins son mensonge fut révélé et la jeune femme fut capturée. Dona vint alors la libérer en lui indiquant où trouver ce dont elle avait besoin. Abby lui mentit en lui disant que c’était pour Owen et qu’il avait besoin d’aide… Elle serait fichue si elle savait que c’était pour une Seraphite… Elle pénétra l’hôpital aux étages inférieurs encore inexplorés. Et à ce moment j’ai eu un déclic. C’est ce jour là que Doña perdit la vie à cause d’Ellie. JE SUIS SUR QUE SA MORT VA ÊTRE MISE SUR LE DOS DE ABBY. (Même si lors de la poursuite d’autres membres des Wolf ont vu Ellie ils se diront que peut être elle est de mèche avec elle… Je ne sais pas.. Quoi qu’il en soit ! Elle descendit aux urgences, en Traumatologie et les ressources furent pauvre… Elle parvint à trouver son bonheur dans une ambulance lorsque le sol se mit à trembler. Un infecté immense dans lequel se mélangeaient d’autres infectés tenta de tuer Abby. Le monstre était rapide, imposant, puissant, et infectieux… Une arme de contamination massive… Le combat fut laborieux mais Abby parvînt à en venir à bout. Elle sortit de l’hôpital et fut soulagée de trouver Lev. Le jeune garçon ne s’était pas fait repérer. J’ai une grosse pensée pour Nora qui devait peut être être morte à ce moment là..

Ils revinrent à l’aquarium. Mel fit des merveilles et sauva la jeune femme de la mort grâce à son amputation. Je suis désolé je ne me souviens jamais de son nom.

Seattle jour 3

En pleine convalescence, Abby entendit la jeune femme et son frère se disputer sur ce qu’ils devaient faire maintenant qu’ils n’étaient plus du SCAR. La dispute réveilla la protagoniste et alors qu’elle se dirigeait vers les deux anciens Seraphite, Mel apparut. Elle cherchait Owen et annonça à Abby qu’elle comptait partir à Santa Barbara avec lui et peut être les deux renégats si ils acceptaient de suivre. La décision surprit Abby lorsque Mel déclara qu’elle ne voulait plus la voir, et qu’elle ne croyait pas à son jeu d’acteur et de sauveuse d’enfants. Les mots blessèrent Abby profondément au point de la faire pleurer. La convalescente arriva alors et demanda si elle pouvait l’aider à trouver Lev qui semblait être parti. Elles cherchèrent à deux le jeune garçon et tombèrent nez à truffe avec Alice. La chienne qu’Owen et Mel avaient avec eux. L’ex Seraphite semblait troublée et apeurée, mais lorsque Abby la guida pour jouer avec le canidé elle se décoinça et trouva l’activité amusante. La scène était touchante et me dit prendre conscience que la vie de SCAR devait être dure moralement à tel point que vivre de la sorte devait priver un humain de son humanité, ils devenaient des machines à tuer… La recherche se poursuivit dans tout l’aquarium. Abby eut l’idée chercher un cadeau pour Lev, et YARA OUI JE ME SOUVIENS ENFIN DE SON NOM, trouva l’idée très bonne. Owen vint à leur rencontre et demanda à parler à Abby. Il tenta de la convaincre de le suivre à Santa Barbara. Elle était perdue. L’homme partageait la vie de Mel mais semblait en aimer une autre. « On trouvera une solution » « Être ensemble » c’était une situation déroutante pour la protagoniste. Yara appela Lev. Il partait avec le bateau ramenait auparavant. Seul et retournait vers les Seraphite. ET C EST LA QUE JE ME SUIS RENDU COMPTE QUE SA MÈRE N ÉTAIT AUTRE QUE LA PROPHÉTESSE. L’ANGOISSE ! J AI L’IMPRESSION D’ÊTRE PASSÉ À CÔTÉ D’UN TRUC GIGA IMPORTANT !! Et alors que Yara et Abby voulurent partir le chercher Owen voulu se joindre à Elles mais Mel et Abby s’y opposèrent. Mel par jalousie, Abby par sécurité. Et c’est alors qu’elles prirent la route, laissant le couple derrière elles. Sans savoir que le lendemain, ils allaient mourir…

Yara fut rapidement obligée de laisser Abby gérer la situation seule… Arrivée à la marina pour récupérer un bateau. Une échelle allait empêcher la femme de suivre notre protagoniste. Elle poursuivit son voyage seule. Soudain un tir lointain se fut entendre, puis un plus proche. Et alors qu’elle s’apprêtait à recevoir une balle. Manny la plaqua au sol pour lui sauver la vie. J’avoue avoir été surpris de le voir ici. Un sniper venait de décimer son équipe il ne restait plus que lui. Il était assez loin, mais si ils n’en venaient pas à bout ils étaient mort. Ils tentèrent de zigzaguer entre les épaves de voitures. Et arrivèrent dans un parking qui fut vite rempli d’infectes à cause du sniper qui attiraient les infectés en tirant dans notre direction. Ils se rapprochaient dangereusement du tireur. L’homme informa qu’Isaac avait lancé une attaque contre les SCAR, le chaos allait se pointer plus vite que je ne le pensais. Et ce que je craignais fortement arriva… Manny qui tenta d’ouvrir une porte reçue une balle dans la tête… Sa mort fut aussi violente que celle de Jesse. Inattendue et brutale… Abby rattrapa l’assassin de son ami. Je suis quasiment sûr que c’était tommy. Ils se bâtèrent au bord d’un ponton et alors qu’Abby perdait l’avantage, Yara arriva et blessa l’homme sosie de Tommy, il chuta dans l’eau…

Yara et Abby naviguaient en direction du site des SCAR, la vie de Lev était en jeu. La tempête faisait rage. Cela allait favoriser la furtivité des deux femmes. Aucun infecté à l’horizon, seulement un immense village au bord de la côte, une cité qui me fit prendre conscience, que la guerre qui se profilait allait être dévastatrice. Les WOLF avait l’avantage sur les SCAR grâce à l’effet de surprise. Yara ne semblait pas insensible aux cadavres de ses anciens coéquipiers qui se vidaient à même le sol. Je craignais de trouver Lev mort sur le sol au même titre que ces Seraphite. Le chemin direction la maison de Yara et Lev où se trouvaient la Seraphite prophétesse fut en vue, et lorsque Yara ouvrit la porte, elle fut stupéfaite de voir sa mère morte. Le crâne en sang. Lev était dans un coin de l’habitation recroquevillé sur lui même. Sa mère avait tenté de le tuer, il n’a fait que se défendre en la repoussant mais la malheureuse en retombant s’est brisé la nuque sur le coin d’une table. Choqué était l’enfant mais il fallait partir, les collègues d’Abby et de Yara et n’étaient pas loin, il fallait se faire discret. Ils décidèrent malgré la réticence d’Abby d’aller en direction du village principal pour chipper un bateau.

Vendredi 02 juillet 2021 – Le point de non-retour.

Je viens de faire pause sur le jeu parce que je veux écrire mes réactions à chaud. Je ne voulais pas qu’elle meure. Pas Yara. Ça été un ange du début à la fin. Et elle fut poignardée par un membre des WOLF. Gisant dans son sang, lorsque des renforts WOLF arrivèrent, Abby se mit devant Lev pour éviter qu’il soit tué. Isaac arriva. Serein et déterminé, il enjamba Yara qui agonisait et demanda à Abby ce qu’elle faisait. Il demanda à la femme de se pousser pour tuer « le SCAR » son jeune âge lui était égal. Devant le refus de la « traître » il pointa son arme vers elle. Et alors qu’il s’apprêtait à tirer, Yara dans un dernier souffle tira sur Isaac le blessant je l’espère mortellement, avant que la pauvre femme ne soit criblée de balles… Profitant de cette diversion Abby et Lev prirent la fuite et se barricadèrent dans un bâtiment. Et j’ai fait pause à ce moment là. Je suis dégoûté, j’ai même pas envie de continuer. Je m’étais teeeeeeellement attaché à cette petite femme…

La fuite en direction des pontons pour récupérer un bateau était un crève-cœur. Voir cette guerre faire rage, tous ces cadavres. WOLF et SCAR… L’unique point commun que partageaient ces hommes et femmes étaient qu’Abby était une cible à abattre. Chris, Alice, quels autres prénoms retentirent de la bouche des opposants lorsque Abby leur ôtait la vie. Le ponton était en vue, lorsqu’un Seraphite me coupa la route et failli tuer Lev. Un combat au corps à corps commença et l’adversaire était doté d’une force redoutable. Un coup de serpe lui déchira la joue, lui offrant une bouche bien trop grande, un visage cauchemardesque… Après en être venu à bout, ils parvinrent Abby et Lev, à prendre une barque et revinrent à l’aquarium… (Moment que je redoute réellement…)

La chienne gisait dans son sang à l’arrivée d’Abby et de Lev. Ils se précipitèrent dans la pièce principale et trouvèrent Mel et Owen. Morts. La vision cauchemardesque hantera Abby à jamais. Malgré les mots de Mel, elle restait son Amie et Owen, sans se l’admettre était son amour… Elle hurla, vomit et pleura de désespoir. La haine et la tristesse lui entaillait les tripes. Son cœur, sa vie étaient anéantis. Elle n’avait plus personne. Si. Une dernière chose lui faisait encore battre le cœur, la haine. Une haine pure, une envie de vengeance encore plus grande que celle qui animait Abby lors de la confrontation avec Joël. Lev, apporta à Abby une carte, qui était celle qu’Ellie avait sur elle pour répertorier chaque lui et notamment le théâtre… Abby et Lev se regardèrent.

Abby se trouvait devant le théâtre avec Lev, j’ai fait pause à ce moment là. Je vous avoue avoir très peur. Je suis heureux de voir que Lev est toujours envie, mais j’ai pas envie de retrouver Ellie. Je me suis fait à Abby, et je n’ai pas envie de voir cette confrontation, mais je n’ai pas le choix. Je vous dit à tout à l’heure !

Terrible de revoir la scène de la mort de Jesse… Juste avant à la radio, on apprenait la mort d’Isaac. Ce qui me fit plaisir. Tommy était au sol, Jesse aussi, la vie en moins. Ellie était à la merci de Abby, mais Tommy tenta de jouer les héros et se jeta sur Abby. Lev lui décocha une flèche dans le genou qui le fit tomber et Abby lui tira une balle dans la tête. Il y a quelques semaines sa mort m’aurait attristé mais étant le tueur de Manny, cela me choqua simplement. Ellie s’enfuit dans le théâtre et commença un combat entre Abby et Ellie. Un combat inédit entre les deux protagonistes des deux opus de The Last Of Us. un combat où la furtivité était obligatoire pour Abby elle qui ne disposait plus d’armes. Malgré les pièges posés par Ellie, Abby parvint à soumettre Ellie en lui brisant le bras… Et la gueule. Elle s’apprêtait à la tuer quand Dina arriva et coupa à plusieurs reprises à l’aide d’un couteau Abby. Lev lui décocha une flèche qui est selon moi non mortelle. Dîna perdit connaissance. La jeune femme gisait au sol, et Abby s’apprêtait à l’égorger quand Ellie la supplia de ne pas le faire puisqu’elle était enceinte. Ce qui ne incita encore plus Abby à lui ôter la vie. Lev lui demanda de ne pas le faire. De garder de le contrôle. Elle laissa Dîna en vie et dit à Ellie. « je ne veux plus jamais te revoir » Ils laissèrent les deux femmes blessées au sol, choquées, leurs corps endolorît…

Je dirais un an plus tard, au vu de ce que je voyais à l’écran. Ellie se trouvait dans une grande maison au bord d’une ferme. Dina à l’intérieur et le petit garçon né. Ses initiales J.J. Joël – Jesse ? La vie semble très paisible, voir ces femmes dans un mood aussi… Sain comparativement à celui dans lequel elles étaient il y a quelques minutes, me fit un bien fou. Un peu de douceur. Ellie était magnifique. Les cheveux courts comme ça, et le bonheur sur son visage. C’était réconfortant, même si Abby me manquait, je l’avoue. Je ne dirais pas que ce bien être cachait forcément du malheur mais je le pense fortement. Et des flash post traumatiques continuaient de hanter Ellie. Elle était traumatisée. À vie. Quelques jours plus tard, la petite famille eut de la visite. Et vous n’imaginez pas la stupéfaction que j’ai eu lorsque je vis Tommy dans la maison, il avait survécu, je ne sais pas comment, il me semblait qu’il avait reçu une balle dans la tête non ? Sa venue était liée au fait qu’il avait apprit où se trouver Abby et Lev, sur un voilier, à quelques jours de marche, sûrement celui de Owen et Mel… Quelle tristesse. Ellie semblait choquée de cette découverte et réticente à l’idée de la revoir. Ce qui énerva Tommy et la réprimanda avant de partir… pauvre Ellie.

Flashback. Le jeu reprends sur Ellie lors de le soirée de la veille du décès de Joël. Jesse était encore vivant et le jeu de séduction entre Dîna et Ellie n’était pas au goût de tous, notamment Seth, qui insulta Dîna de « Gouïne » ce fils de pute là. Joël s’en mêla en séparant Ellie et l’autre connard. Ellie disputa Joël en lui disant qu’elle n’avait pas besoin de lui, et l’homme reparti. Vexé..

Ellie se leva dans la nuit, dans la maison aux côtés de Dina et de … J.J.. L’idée de Tommy qui était de se venger de Abby lui trottait dans la tête, et ce qui semblait évident se profila. Elle s’habilla et prépara son sac de voyage en y mettant provisions et armes… Pas ça Ellie… Abby a été suffisamment bonne en te laissant en vie toi et Dîna, ne gâche pas tout… Dîna fit irruption dans la cuisine. Elle comprit alors que Ellie voulait partir en direction de Santa Barbara. Elle tenta de l’en dissuader mais c’était peine perdue. Elle dit alors à Ellie qu’elle ne voudrait plus revivre ça. Comme un ultimatum, mais la femme avait déjà prise sa décision et quitta la maison…

Abby et Lev fouillaient des maisons dans une des avenues de Santa Barbara. Ils avaient eu un renseignement disant qu’une ancienne base de Luciole se trouvait dans une maison, ils la trouvèrent sans rien trouver dedans au premier abord, mais grâce au 6e sens de Lev ils la débusquent au sous sol. Elle était abandonnée, une radio était installée et marchait à l’énergie solaire. Abby tenta de communiquer avec les différentes fréquences inscrites et l’une d’entre elle répondît. Un homme. Qui interrogea Abby, Owen avait raison, Les Lucioles existaient toujours, elle semblait émue. L’homme lui indiqua qu’une base se trouvait à… Santa Catherina je crois ? Je me souviens plus. Elle avait les armes aux yeux, et le duo prit la route.

En sortant de la maison, Abby reçu un coup de batte de baseball au visage. Elle tomba au sol et Lev fut cueilli par un homme musclé et un peu ventripotent. La jeune femme fut capturée par des hommes que l’on ne connaît pas encore…

Ellie arriva quelques semaines plus tard au niveau du bateau d’Abby. Elle découvrit l’itinéraire qu’avait emprunté le duo et se mit en route en suivant le même. En arrivant dans l’une des allées de Santa Barbara, Ellie tomba dans un piège à lapin pour homme et fut suspendue la tête en bas. En se balançant la jeune femme est venue s’empaler contre un morceau de bois pointu, blessant la jeune femme au flanc. La douleur et le sang lui montant à la tête elle perdit alors connaissance aux côtés d’un infecté lui aussi suspendu qui semblait mort… Quelques heures plus tard, un duo d’hommes vint à la rencontre d’Ellie. La jeune femme semblait affaiblie et agonisait. Un des deux hommes la fit tomber et allait la ramasser quand elle se moqua de l’un d’entre eux. Blessé dans son orgueil il prit la jeune fille et voulu la rapprocher de l’infecté pour l’effrayer, mais pris à son propre jeu, le claqueur se réveilla et Ellie bouscula l’homme qui se fit mordre à la jugulaire. Elle en profita pour tirer sur le second le blessant à la jambe avec l’arme de son partenaire. Le mordu était mort, le second blessé. Ellie était mordue, mais qu’importe vu son immunité… Elle questionna le second homme sur où se trouvait Abby, et l’homme lui indiqua le chemin de sa base où elle s’y trouvait. Après quoi, Ellie l’abattue. Le groupe d’antagonistes répondaient au nom de « Crotales » et semblait assez impitoyables. Lors du trajet avec Ellie. Un homme tenta de fuir le groupe et fut abattu par ceux que je soupçonnais être ses anciens camarades…

Ellie poursuivit son chemin et arriva enfin dans la base des Crotales. Les ennemis furent nombreux et Ellie malgré sa blessure et grâce à mon skill majeur, tua un grand nombre d’entre eux. Elle parvint aux geôles de leurs bases et libéra les prisonniers. Abby n’en faisait pas partie. L’un des hommes captifs dit à Ellie qu’elle devait se trouver sur plage sur les colonnes et qu’elle était probablement morte…

Ellie s’y précipita et découvrit Abby, en vie, les cheveux courts ça lui allait super bien d’ailleurs. Attaché à un poteau. Abby la supplia de la libérer. Ellie libéra la corde qui l’entravait à un poteau et la captive alla libérer Lev se trouvant à quelques mètres inconscient. Les prisonniers mettaient à feu et à sang tout ce que les Crotales avaient créé. La base s’embrasa en un rien de temps sous les hurlements des membres du groupe ennemis. Bien fait pour leurs gueules. Abby indiqua à Ellie que se trouvaient non loin, des bateaux. Les 3 personnages étaient mal en point. Lev inconscient, Abby déshydratée, affamée et cramée par le soleil, Ellie blessée à l’abdomen, si affrontement il y avait, ça ne finirait pas aussi « bien » que le premier. Je suis surpris de la réaction d’Ellie. Elle ne semble pas vouloir la tuer. Elle semble juste… Choquée.

Abby se dirigeait au bord de la plage, Lev dans les bras, inconscient. Elle le mit dans une barque, et alors qu’Abby s’apprêtait à partir, Ellie l’en empêcha et lui dit qu’elle ne pouvait pas la laisser ainsi. Abby refusa et lui dit qu’elle ne voulait pas se battre. La tristesse et l’épuisement se lisait sur le visage de la femme. Elle avait maigri et ne supportait plus cette guerre. Abby, responsable de la mort de Joël, et Jesse. Ellie, responsable de la mort de Mel, d’Owen, Leah, et Nora. Malgré cela, elle ne voulait pas sa mort. Elle voulait vivre, avec Lev qu’elle élevait et considérait comme son fils. Trop de sang avait coulé. Néanmoins, pas pour Ellie. Un ultime affrontement devait avoir lieu. Ellie avait vu son père de substitution mourir sous les coups de cette guerrière. En revanche, Abby avait constaté la mort de son groupe après le passage d’Ellie, Tommy et Joël. Elle était seule. Abattue. La seule chose qui la raccrochait à la vie était Lev. Et cela, Ellie l’avait bien compris et elle menaça de s’en prendre à son point faible. Un regain de vie s’empara d’Abby et un combat mortel s’engagea entre les deux femmes. Ellie armée d’un couteau pallia à la force brute d’Abby. Les coups d’Abby étaient ravageurs, et la pointe du couteau d’Ellie faisait mouche. Dans cette lutte bestiale, Abby arracha deux phalanges à Ellie avec une morsure qui fit hurler la jeune femme. L’eau de mer virait au pourpre. Qui plus est, lorsque le corps blessé d’Abby tomba dans l’eau salé, Ellie en profita pour monter sur elle et l’étrangla. Du plus fort qu’elle le pouvait. La vie quittait le corps de la WOLF, ou plutôt de l’ancienne WOLF. Son corps saignait, celui d’Ellie aussi. Elle relâcha prise. Ellie enleva ses mains autour d’Abby. Prise de remords, malgré cette obsession constante de vouloir tuer celle qui avait ôté la vie de Joël. Elle dit à Abby de partir. Les larmes sur la joue de la « fille de Joël » se mêlaient au sel de la mer et à l’eau clair de la pluie. Elle était assise dans l’eau. Le sang s’écoulant de ses doigts arrachés. Les deux femmes étaient vides. Abby dans son bateau prenait le large en regardant son adversaire en pleurs. Anéantie psychologiquement parlant . Elle s’était faite à cette fatalité. Joël était mort. Mais au détriment de combien de cadavres sur sa route ? Combien d’hommes et femmes avaient été tué par lui ? Abby avait payé le prix fort. Elle était désormais seule. Un ancien Seraphite à ses côtés. Ses amis étaient morts. Son groupe la prenait pour une traitre. Sa seule famille n’existait plus. Ellie s’était vengée et malgré cela Abby avait daigné lui épargner la vie. Et ce jour là, Ellie lui avait rendue la pareille, elle l’avait épargné.

On retrouve Ellie, quelques jours plus tard sans aucun doute. Elle est face à la maison qu’elle avait laissé quelques temps auparavant. La maison où ses seules raisons de vivre se trouvaient être. Elle franchit le pas de la porte et constata que le domicile était vide. Seule une pièce restait remplie d’effets. La sienne. Sa bulle à elle. Son espace solitaire où étaient entassés tant de souvenirs. Sa guitare, ses posters. Un court résumé d’une si longue vie dans un endroit si restreint. Ellie, vide de l’intérieur rentra dans cette pièce pleine. La jeune femme saisit sa guitare dont elle avait tant caressé les cordes au cours de sa vie. La musique résonna dans sa bulle et lorsque la dernière corde eu terminé de vibre, elle déposa l’instrument, sorti de la maison, et quitta le domicile où tant de bonheur avait vu le jour. Désormais seuls restaient des fantômes du passé… Des souvenirs qui ne diront rien à personne, des posters rappelant une époque lointaine, que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre ou encore une guitare, dont les cordes vibreront peut être un jour, pour un aventurier qui passera par là… Abby commencait sa nouvelle vie avec cette nouvelle famille que représentait Lev, tandis qu’Ellie la commençait sans cette famille qu’elle avait construite ces dernières années. Qui était sorti vainqueur au final de cette aventure..?

Fin du jeu, débriefing.

Aujourd’hui nous sommes le 14 aout 2021, presque un mois et demi est passé depuis que j’ai fini le jeu. Entre le 02 juillet et ce jour, le platine du jeu est tombé. J’ai pris trois jours de mémoire à me refaire le jeu en entier et à me focaliser sur le comportement d’Abby au moment où elle rencontre Joël, sa réaction au moment où elle tombe nez à nez avec l’assassin de son père. Revoir la réaction d’Ellie en sachant ce qui allait se passer après m’a fait prendre la chose différemment. J’avais moins d’empathie pour la jeune fille. J’ai toujours cette même tristesse pour Joël, mais… Je n’ai plus cette pitié pour elle. J’ai eu l’occasion de beaucoup réfléchir à ce que j’ai pu voir dans ce jeu, et en y ajoutant mes souvenirs du premier opus, je ne parviens pas à ne pas aimer Joël. Pour en avoir discuter avec certains amis dont vous faites peut être parti, je trouve que les réactions de Joël, vu ce qu’il a traversé, vu l’amour qu’il porte à Ellie, vu la dangerosité de ce monde dans lequel ils vivent sont à mon sens justifiables. Dans beaucoup de jeu, le héros tue sans relâche ennemis sur ennemis pour secourir un membre proche, un ami, un amour, un membre de sa famille, et Joël pour moi ne fait pas exception. Alors oui, j’ai conscience que ce sont des humains, oui il a ôté la vie de pères de familles, de mères, d’enfants que sais-je. Mais malgré cela, je ne parviens pas à le voir comme un antagoniste et me dire « Voilà, tu as eu ce que tu méritais. » Il a agi dans le but de sauver sa fille de substitution, celle en qui il a transvasé sa défunte fille. Pour moi c’était un homme à la recherche de cet amour qu’il aurait tant voulu avoir avec Sarah et même si Ellie semblait avoir un caractère bien différent, il a tout fait pour l’avoir auprès d’elle, au prix d’innombrables vies. Peut être que le fait que ça ne soit qu’un simple jeu vidéo me fait perdre la notion de la chose et que dans l’hypothèse où cela se serait produit dans la vie réelle, peut être que ma réaction aurait été tout autre et que je l’aurais considéré comme un homme de la pire espèce. Pour le bien de l’humanité j’espère ne pas avoir à le découvrir.

J’aimerais que maintenant nous parlions d’Ellie. Je ne sait plus trop sur quel pied danser avec elle. Je l’ai toujours trouvée un peu dure avec son père de substitution et je reconnais que certaines fois où elle laissait Joël sur le carreau, ça me fendait le cœur. Je percevais un véritable amour de la part de la jeune fille pour son père, mais sans qu’elle n’ait pu réellement lui dire. Et j’aime à croire que, au delà de la mort de Joël, la rage qui animait Ellie était due au fait qu’elle n’ait pas pu lui dire à quel point il était important pour elle et que le moment où elle a laissé Abby partir, c’était le moment où elle s’est rendue compte que tuer cette femme ne lui rendrait pas le temps qu’elle a perdu et qu’elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle à ce niveau là…

Pour ce qui est du Platine, la chasse aux collectibles m’a énormément plu. Découvrir chacune des cartes à collectionner ainsi que les pièces a été un réel plaisir, tout comme pour chacune des entrées du Journal d’Ellie. Cela m’a permis d’en apprendre plus sur elle. L’upgrade des armes a été à sens le plus rébarbatif. Gros coup de coeur pour les clins d’oeil fait à Uncharted et Jak and Daxter comme dans l’intégralité des jeux de Naughty dog. L’obtention du trophée final m’a rendu assez… Triste. C’est bête à dire mais… Venir à bout d’un jeu qui m’a mis aussi mal émotionnellement parlant, c’est pour ainsi dire tourner la page avec cette aventure, et voir le Platine apparaître m’a vraiment fait un pincement au cœur. Peut être que je me motiverais à faire le 100% du premier opus, mais ça ne sera pas pour tout de suite.

PLATINE OBTENU LE 05 JUILLET 2021.

Si vous êtes arrivés jusqu’ici je vous félicite, comme vous avez pu le remarquer, il n’y a pas eu de photos pour la simple et bonne raison que j’ai voulu pour ceux qui connaissent le jeu, laisser place à vos souvenirs des séquences racontées dans le jeu, et ça me permettra de savoir si vous préférez un article de ce genre avec photos ou sans. Merci infiniment d’être venu à bout de cet article qui aura mis du temps à paraitre et j’en suis désolé. Je ne sais pas encore quel sera le prochain article à venir. Psychopathes du J.V, Test ou autre. A voir ! Bonne journée à tous, et surtout prenez soin de vous !

Ju’.

Publié par Zaiirox

Jeune gamer de 25 ans, passionné de jeux vidéos depuis tout petit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :