Les Psychopathes dans l’univers du jeu vidéo Part.III

Nous avons vu jusqu’à présent dans les précédents articles du genre, pas moins de 7 psychopathes. Chacun d’entre eux possédant un profil atypique, un passé rempli de souffrances, de traumatismes ayant mené à une déviance comportementale des individus. Je vous propose aujourd’hui qu’on dédie cet article non pas à quelques psychopathes qui ne se connaissent ni d’Adam ni d’Eve(line ?), mais à une famille ayant quelques petits soucis. Ne dit-on pas, que le linge se lave en famille ? Vous allez en découvrir une, aux membres totalement différents et où la psychopathie des sujets qui la composent s’est développée de façon totalement différente. Un petit tour aux Etats Unis, ça vous chauffe ? Ne vous réjouissez pas trop vite, ce voyage vous marquera à vie.

Resident Evil 7 : Famille BAKER.

« Bienvenue dans la famille filston. »

Bienvenue à Dulvey, en Louisiane. Je vous présente la famille Baker. Famille d’antagonistes du jeu Resident Evil 7. Cette petite troupe avait tout d’une famille Américaine on ne peut plus classique. Jack, chef de famille au centre de la photo ci dessus, ancien soldat des Marines, est un homme de nature calme très attaché à sa famille. Certains documents éparpillés dans la plupart des lieux du jeu montrent des photos, des écrits, attestant de l’amour qu’il porte à ses enfants ou encore à sa femme, Marguerite, à sa droite sur la photo. Elle est la matriarche de la famille et se préoccupe grandement du bien être de ses enfants dont Lucas, à gauche de Jack sur la photo, fait partie. Jeune homme extrêmement intelligent, ayant brillé sur le plan scolaire par des créations technologiques à un âge précoce démontrant l’ingéniosité du garçon. Le second enfant de la famille, Zoé, qui ne figure pas sur la photo, est une jeune femme dans la même tranche d’âge de Lucas, peu d’informations nous sont transmises sur elle. Dernier membre de la famille dont nous ne savons presque rien et ne figurant pas sur la photo de famille, Joe Baker qui n’est autre que le frère de Jack. Avant de se pencher précisément sur Jack, Marguerite et Lucas, laissez moi vous raconter comment une famille aussi convenable que la leur s’est retrouvée dans un article répertoriant les plus gros psychopathes du jeu vidéo. Il faut savoir, que fin 2014 un cyclone menaçait la maison des Baker. Avant que celui ci ne traverse Dulvey, Lucas et son père ont renforcé la solidité du logement, limitant les dégâts occasionnés. Le calme revenu en Louisiane, Jack constata les dommages sur sa propriété. Il se rassura de voir qu’ils étaient moindres et que la maison principale avait tenu bon. Lucas lui, informa son père que quelque chose se trouvait dans le marécage à proximité de leur résidence. Jack s’aventura dans le bayou non loin du terrain familial et y découvrit un immense pétrolier, échoué au cœur des marécages. Il examina l’épave et y découvrit de nombreux cadavres recouvert d’une substance noire solide et poisseuse. Il y découvrit deux corps inanimés. Mia, une femme d’une trentaine d’années et Éveline une jeune fille à peine majeure. Les deux femmes furent emmenées dans la maison des Baker grâce à Jack qui parvint à les sortir de l’épave. L’histoire ne nous dit pas où a été emmené Mia, pour ce qui est d’Éveline, elle fut transportée dans une chambre d’enfant, anciennement celle de Lucas. Sans savoir que cette petite était en réalité une arme biologique destinée à tuer, contaminer, transformer ou encore contrôler ces « proies ». Éveline n’étant qu’une enfant, ses ambitions sont à l’image de son jeune âge. Elle ne cherche qu’à être aimé et a avoir une famille. Famille qui, on suppose lui a été enlevé avant qu’elle ne serve de cobaye pour devenir l’arme qu’elle est aujourd’hui. Et c’est dans la « Baker’s Family » qu’elle transvasa son papa, sa maman, son frère et sa sœur. Mais le virus dans ses gênes, fit perdre toute notion d’humanité à la petite fille et elle prit contrôle des membres de la famille, c’est ainsi que commença le calvaire des Baker…

Jack Baker.

Jack fut le second membre de la famille infecté par le virus transmis par Eveline. C’est Zoé qui le constata à ses dépends. Alors qu’elle comptait aider son père dans la salle de bain à contrôler sa mère en pleine crise après avoir été contaminée par le virus, elle s’absenta quelques minutes pour aller chercher une corde pour étreindre sa chère mère. À son retour dans la salle de bain, Jack se tenait au dessus de la baignoire et tentait de noyer Marguerite. Devant cette scène effroyable, Zoé tenta de s’échapper, et comme pour prouver sa folie naissante, Jack se poignarda et s’entailla profondément le torse sans broncher, sans ressentir la moindre douleur prouvant définitivement sa contamination au virus d’Éveline. Le virus agi sur l’intégralité du corps et sur l’esprit. Il rend presque invincible son hôte en le dotant d’une capacité de régénération incroyable. En témoigne les multiples affrontement entre ce charmant patriarche et Ethan Winters, le personnage que vous incarnez dans le jeu. Que ce soit une balle dans la tête, lui faisant exploser l’hémisphère droit du cerveau. Ou encore lors d’un affrontement à la tronçonneuse lui faisant imploser le haut du corps ne laissant que ses deux jambes séparées de ce qui restait du « tronc », Jack parvient systématiquement à s’en sortir, à se régénérer et à supporter la douleur à croire que le virus anesthésie l’intégralité du système nerveux. L’homme ne parvient plus à faire la différence entre le bien et le mal, en témoigne certaines situations, où, lors d’un magnifique repas de famille où l’entrée, le plat et le dessert sont composés de restes de cadavres mutilés et putréfiés, il s’est emporté et a coupé le bras de son fils Lucas. Ou lors d’une poursuite avec Ethan, il lui tranchera la jambe et lui donnera de quoi se soigner, comme pour faire durer cet effroyable plaisir. Preuve également flagrante de sa chute psychologique, lors de ce même repas, voyant que son hôte, Ethan, ne mange pas le repas préparé à base d’organes humains décomposés, il tente alors de lui ouvrir la bouche avec un couteau, blessant le protagoniste.

Plus tard dans l’histoire, alors que Ethan est pris au piège par Éveline, d’une façon inexpliquée, il parvint à dialoguer avec Jack, le Jack non possédé par l’arme Biologique. Celui ci lui explique que la petite est à l’origine de tous les maux que connait sa famille. Son fils Lucas, ainsi que sa femme Marguerite ne sont pas des tueurs, Éveline les a transformé et les a rendu ainsi. Le contraste entre les deux personnalités est poignant, ce côté délirant quand il s’amuse à nous frapper, nous poursuivre dans la résidence à la façon de « Mister X » dans Resident Evil 2, puis enfin, le Jack qui supplie Ethan de libérer sa famille du calvaire enduré à cause de la petite. Contrairement aux autres psychopathes que nous avons pu voir. Jack, et même sa femme et son fils sont des psychopathes devenus fous à cause d’un facteur déclencheur qui a foudroyé leurs vies, le virus. Et non pas à cause d’un mal qui s’est cultivé dans l’enfance d’une situation favorisant ce genre de déviances comportementales. Éveline est l’élément déclencheur survenu du jour au lendemain pour balayer leurs principes de vie, leurs éthiques.

Marguerite Baker.

Lors de l’arrivée de Éveline dans le domicile des Baker, Marguerite fut la première contaminée. Comme possédée par la jeune fille, elle tenta de capturer Zoé dans la salle de bain, avant que Jack ne s’interpose, sauvant ainsi sa fille, néanmoins ce sacrifice eu d’irrémédiables répercussions puisque l’homme fut contaminé et passa du sauveur, au puissant antagoniste sans remord. Le virus agi différemment suivant l’hôte qu’il infecte. Seul la psychopathie reste « la même ». Marguerite était la cuisinière de la famille avant que tout cela ne se produise, et disons que le virus se trouvant en elle, a légèrement … Modifié, ses qualités dans le domaine culinaire. La matriarche excelle désormais dans l’art de cuisiner des restes humains putréfiés, rongés par des insectes qui, proviennent vraisemblablement d’elle. En, effet, outre son côté cordon bleu, le virus, a rendu Marguerite pleine de vie et c’est peu dire, la femme de Jack à le pouvoir de créer en elle des milliers d’insectes qu’elle déverse comme bon lui semble. Des modifications physiques peuvent apparaître. Lors du combat entre Ethan et Marguerite, la matriarche semble être le parfait mélange entre un être humain, et un cafard. Ses bras allongés, sa voix modifiée, son nid d’insectes sur son appareil génital, la femme est l’incarnation même d’un cauchemar ambulant n’ayant qu’un seul but. Vous tuer, et protéger sa famille, d’une façon, il est vrai, un peu atypique.

Marguerite semblait, avant que Éveline ne mette le chaos dans la famille Baker, être une femme tendre et très attentionnée, elle prit pitié lorsqu’elle vit la petite « Evie » inconsciente dans les bras de son mari, après qu’il l’ait récupéré du bateau abandonné, sans savoir que celle ci, causerait en partie sa perte, et avant que Ethan n’abrège non sans mal, ses souffrances…

Lucas Baker

Lucas est un garçon, qui bien avant son infection au virus d’Eveline, sombrait dans la psychopathie pure, la démence, et l’absence de remords. Son intelligence le rendant extrêmement imprévisible et dangereux, il ne fallut pas attendre l’arrivée d’Eveline pour que le jeune homme ne commette son premier homicide. Dans sa scolarité, il était persécuté par un jeune garçon, et pour se venger il l’enferma dans son grenier et le laissa mourir. Il rédigeait dans son journal que l’odeur était nauséabonde, mais ses mots reflétaient un certain amusement. Dépourvu de gêne face à la mort qu’il venait d’offrir à un de ces camarades de classe.

En 2015, Lucas fut capturé par une organisation, supposée être celle qui a crée l’arme biologique que représente Éveline et un remède lui fut injecté. Le but des scientifiques était simple. Laisser Lucas au contact d’Eveline pour que le jeune homme puisse transmettre des informations importantes sur l’évolution et le développement de la jeune fille. Le remède a libéré Lucas du contrôle de l’arme biologique, néanmoins, sa capacité régénérative subsiste, laissant penser que le virus fait partie de lui, sans pour autant en ressentir ce contrôle que pouvait avoir Éveline. Le temps se faisant, Éveline, toujours en quête d’agrandir sa famille ordonnait aux Baker de lui ramener des hommes et femmes pouvant prétendre à intégrer cette belle famille. Ils finirent malheureusement par mourir et servir de repas à la famille. La position de Lucas restait déroutante. Le jeune homme restait aux côtés de sa famille qu’il vit déchanter au fil des mois, pour le compte d’une organisation secrète, mais cette situation ne le dérangeait pas. Voir son père tuer et sa mère cuisiner ses proies l’amusait, et il trouvait son compte dans cette folie journalière. Lors de l’aventure d’Ethan dans la famille Baker, une cassette pouvait être visionnée où l’on pouvait apercevoir un homme tentant de s’échapper d’une pièce, à l’instar d’un escape-game. Un labyrinthe crée de toute pièce par Lucas. Malheureusement, dans ce jeu où la souris doit trouver la sortie pour récupérer son fromage, la sortie n’existait pas, et son cobaye brûla vif sur une musique glaçante.. Lucas ne s’arrêta pas là dans sa folie et dans sa soif de torturer ses cobayes. Il s’amusait régulièrement à créer des parties de Black Jack où il restait spectateur, laissant deux hommes s’affronter. Néanmoins, le jeu ne tourne pas autour de l’argent, mais autour de leurs vies… En effet, chaque partie perdue, coutait, un doigt, peut être deux, ou bien alors une électrocution jusqu’à la mort, ou même une une scie circulaire qui coupait les têtes verticalement. De quoi dégoûter les joueurs les plus accros de Las Végas…

Le manoir des Baker ainsi qu’Eveline.

J’avais envie depuis quelques temps de rendre hommage à ces personnages emblématiques de la licence de Resident Evil, ne me voyant pas les séparer dans des articles distincts, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de dédier un article à la famille Baker. Pour la petite histoire. Zoé, la sœur de Lucas est une femme qui visiblement ne subit pas le virus d’Eveline, ou du moins n’est pas possédée par elle. Et pour Joe Baker c’est un homme solitaire qui réside dans le Bayou non loin de la résidence principale. Il ne fut pas confronté directement à Eveline.

La période pour rédiger cet article ne pouvait être meilleure, je l’ai rédigé en jouant à Resident Evil Village, ce qui m’a permis d’en apprendre encore plus sur cette histoire autour des Baker et de rester dans cet univers un peu morbide et sombre que cette licence chérie tant. Merci à vous d’avoir pris le temps de découvrir les Baker, j’espère vous revoir prochainement dans un nouvel article, portez vous bien, bon jeu à tous et à la prochaine !

Ju’.

Publié par Zaiirox

Jeune gamer de 25 ans, passionné de jeux vidéos depuis tout petit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :